2022, UNE PREMIERE SAISON POUR APPRENDRE…

13 Fév 2023 | Actu | 0 commentaires

La LIGIER #64 du team EXTREME-LIMITE termine la saison 2022 TTE Pirelli Series, avec une magnifique victoire en T5, la troisième de la saison pour le tandem Marc BONNET Benjamin REDAIS.

 

Un an seulement après la première course officielle de Marc, remontons dans le temps pour faire le point sur le développement de Marc BONNET et vérifier l’adage : « une première saison pour apprendre, une deuxième saison pour gagner »

Ceux qui suivent Marc l’on découvert au travers d’un portrait sur le site Extrême Limite en novembre 2021 article. 

Sa carrière de pilote débute par sa première rencontre avec Patrice ROUSSEL, team manager et coach de l’écurie EXTREME LIMITE en début d’année 2021. Marc expose son projet, Patrice l’écoute avec la bienveillance et le réalisme qui le caractérise. Lui qui a découvert et développé de nombreux talents, décrit à Marc son possible parcours de progression. Marc comprend qu’il ne devra sa progression qu’à son travail et son engagement, pas à la chance ni au hasard. Après des premières séances concluantes, 2021 sera entièrement consacré à la formation de fond avec plus de 100 heures de pilotage et de coaching technique. Son parcours de formation l’amènera à se confronter au trafic en course, en participant en novembre 2021 à sa première course sur le mythique circuit du Mans. Il terminera premier de sa catégorie.

En 2022 son programme d’entraînement se concentre sur la mise au point avec les ingénieurs et un calendrier de course ambitieux :  le TTE (Trophée Tourisme Endurance) et ses 7 courses de 3 à 6 heures des PIRELLI Series dans la catégorie T5.

Patrice ROUSSELTeam Manager & coach, revient sur les débuts de Marc dans l’équipe :

« Dès le premier roulage à l’école de pilotage j’ai repéré des aptitudes intéressantes. Après notre accord mutuel sur un programme de formation, Marc s’est immédiatement beaucoup investi, et a suivi assidument notre programme de formation : technique de pilotage, apprentissage à la technologie des voitures, aux réglages, à la lecture et l’exploitation des data mécaniques et bien sûr aussi à la préparation physique. Cette année 2022 il a effectué sa première saison et malgré la méconnaissance des circuits les résultats sont surprenants : 2 victoires, 1 seconde place au général sur 7 courses. »

Le fait marquant sera la mise à disposition de Marc et de l’équipe course d’EXTREME-LIMITE d’une Ligier JS2-R par la structure AMPHITUDE MOTORPSORT juste avant la première manche du TTE au Castellet en Mars 2022. A côté de la #44 Extrême Limite alignera dorénavant la #64.

Les courses s’enchainent avec Gilles BOUVARD comme coéquipier, avec Le Castellet, Le Vigeant puis Lédenon. C’est sur le « toboggan des Cévennes » que l’équipage accroche son premier podium en T5, 2ème de la catégorie et en prime une partie de la course en tête.

Pour la course de Dijon-Prenois à la mi-saison, une seule voiture fera la course. Patrice ROUSSEL fait appel à Benjamin REDAIS, pilote formé par l’école de pilotage et expérimenté, pour faire équipe avec Marc. Ensemble, ils décrochent leur première victoire de la catégorie et du général avec 2 tours d’avance.

Il faut garder en tête que c’était la première course de Marc sur ce circuit avec une voiture dans laquelle il s’était assis au volant pour la première fois moins de quatre mois auparavant. Ce circuit riche en histoire et surtout très technique, sollicite autant les pilotes que les voitures. Dans les deux cas une préparation mécanique et physique sans concession est obligatoire, d’autant plus que le mois de juillet est particulièrement chaud. Pour mettre au point et préparer pour chaque circuit les LIGIER JS2-R, la communication pilote / mécanicien doit être parfaite.

JérémieMécanicien responsable de la #64, témoigne :

Cette saison 2022 a été véritablement riche en enseignements pour tous. Notre expérience en course des LIGIER JS2-R et les nombreuses séances d’entraînements sur le circuit de Fay de Bretagne nous ont permis de travailler en étroite collaboration avec les pilotes sur le développement de la voiture. Marc a su progresser tout au long de l’année ainsi que ses résultats en course. La voiture et l’équipage formé avec Benjamin sont redoutables. Les victoires en fin de saison sont annonciatrices de beaucoup de chose positive pour la prochaine saison. Nous avons toujours l’objectif d’améliorer d’avantage la voiture pour atteindre un niveau de performance encore plus élevé.

Pour les trois dernières courses, Patrice le Team Manager et Marc GRAILLOT le Directeur Sportif décident que les trois dernières courses de la #64 se feront avec le binôme Benjamin-Marc.
Coéquipier bienveillant et surtout expérimenté, Benjamin aura une influence positive et forte sur Marc et sur son parcours de progression.

Après leur belle victoire à Dijon-Prenois, l’équipage prendra le contrôle de la course de Nogaro pendant près de trois heures, avec trois tours d’avance sur leurs suivants. Malheureusement ils devront abandonner suite à un accident causé par un concurrent ayant perdu le contrôle de sa voiture. Enorme déception pour tout le team, mais l’équipage a encore impressionné ses adversaires et prouvé sa valeur.

Marc GRAILLOT, Directeur Sportif , témoigne de l’évolution de l’équipage :

Marc a commencé la saison 2022 sans aucune expérience, mais avec une grande qualité d’écoute et de désir d’apprendre. Agréable à diriger, sa progression a été continue pour arriver en fin de saison au niveau des meilleurs dans sa catégorie. Ses courses se sont presque toutes terminées sur le podium et ils ont formé avec son équipier Benjamin un équipage maintenant redouté.

 

Pour la 6ième épreuve de la saison à Magny-Cours et première course de nuit, le binôme veut prendre sa revanche sur le sort. Gonflé à bloc, l’équipage se confronte à une concurrence féroce mais réalise un parcours sans faute. La Ligier #64 passera la ligne d’arrivée en première position, la Ligier #44 terminera quant à elle 3ième. Un podium qui ravie l’ensemble de l’équipe Extrême Limite. Sixième course et première épreuve de nuit, l’objectif de la seconde victoire pour Marc est remplie. Pour terminer cette saison de la meilleur des manière et de se préparer la finale du TTE au Mans, 6 heures de course, Marc prend conscience de l’importance d’une bonne préparation physique.

 

 

AlexandreCoach sportif, suit Marc depuis le début de sa formation et connait bien les spécificités de la conduite automobile :

Le sport automobile demande comme tout sport pratiqué à haut niveau, une préparation physique et mentale très spécifique. Il faut bien comprendre les exigences de ce sport : endurance, coordination, réactivité, proprioception… Il faut aussi connaître les contraintes particulières imposées aux pilotes par les séquences freinage-accélération, les courbes rapides ou les vibrations. Dès lors, toutes ces qualités physiques sont à travailler pour créer une symbiose avec le véhicule et pouvoir performer. Marc se révèle être un bel athlète sur ces différentes qualités exigées, progressant régulièrement.  Evidemment nous allons continuer à perfectionner en vue des courses à la fois sa condition physique et son état d’esprit sur trois phases : « avant » pour l’entraînement et le conditionnement pré-course, « pendant » pour la gestion du stress et le maintien d’une lucidité maximale, et « après » pour le feed-back et la récupération lors des week-ends de courses. L’objectif est bien entendu de ne rien laisser au hasard et d’optimiser chaque détail.

La finale du Mans sur le circuit Bugatti, tiendra toutes ses promesses. La météo s’annonce clémente, avec des conditions idéales de course. La concurrence est grande avec ses 38 engagés, une dizaine d’équipages supplémentaires venus spécialement pour ce rendez-vous, la bagarre s’annonce intense. Elle commence dès la phase des essais libres et des qualifications. Benjamin et Marc ne sont pas pleinement satisfaits et échangent intensément avec les pilotes et l’équipe technique. Aucun, temps mort, tout le monde est mobilisé pour améliorer les réglages des Ligier JS2-R, Ingénieurs et mécaniciens travaillera jusqu’à tard dans la nuit pour optimiser et fiabiliser au maximum les voitures.

BernardIngénieur, forme et accompagne Marc dans la compréhension de l’ingénierie :

L’après-midi, nous nous concentrons sur la Ligier JS2R où la procédure de travail est identique à celle de la F4. Entre chaque série de tours en piste, nous visionnons ensemble les vidéos des caméras embarquées et les acquis de la télémétrie. Cette étape nous permet de travailler en collaboration pour mettre en lien les impressions de Marc au volant avec les données techniques. Pendant, les weekends de course nous continuons de mettre en commun les sensations de chaque pilote et les réglages spécifiques du circuit. Cette étroite collaboration me permet de travailler efficacement sur les réglages de la Ligier JS2R et pour Marc d’évoluer dans son pilotage grâce à l’analyse des sensations au volant résultant du comportement de la voiture.2022 a été très intéressante et riche à la fois pour le développement des voitures et également sur le plan sportif grâce à la régularité de nos pilotes et les victoires en course. La saison 2023 s’annonce haute en couleur et nous avons hâte de commencer.

 

 

 

Participer à une compétition au Mans est une expérience particulière pour tout pilote, un mélange d’excitation de rouler dans les traces de ses idoles, dans une ambiance familière. Chaque passage au virage de La Chapelle alimente le rêve de partir tout droit pour un tour sur le mythique circuit des 24h. Plus tard… car pour l’instant l’objectif est de finir cette longue course de 6h au plus haut du classement. L’élaboration d’une bonne stratégie de course avec les arrêts obligatoires, les changements de pneumatiques et le ravitaillement en carburant, est un élément décisif. Après de nombreux évènements de course pendant les 6 heures, la #64 de Marc et Benjamin finira deuxième au général et première de sa catégorie, à 48 secondes du premier. Le dernier relais d’une heure a été attribué à Marc. En seconde position et plus rapide que le leader, cette dernière heure de course a été incroyable pour l’équipe. Jusqu’au bout Marc s’est battu pour raccrocher la première place. La #64 terminera 2ième au général et 1er de la catégorie.

 

 

Bilan de la saison 2022, la Ligier JS2R #64 de Marc et Benjamin finira deuxième de la catégorie T5 avec 4 podiums dont deux victoires au général. Bravo au team et en particulier à l’équipe technique, expert des JS2R. Lors de la remise des trophées le prix spécial  »Martin Goureau » a été décerné à l’écurie Extrême-Limite, récompensant l’équipe qui a réalisé les ravitaillements les plus sûrs en matière de sécurité tout au long de la saison. Ce team EXTREME LIMITE qui incarne brillamment la synthèse entre professionnalisme et passion, propre au sport automobile, a déjà commencé la saison 2023.

 

 

…2023 une deuxième saison pour gagner.

Jean B

📸 ND.Pictures, Jean Bonnet, TTE, Pauline Dronneau

à lire également

Communiqué n°5

Communiqué n°5

Trophée Tourisme Endurance Victoire de la n°64 Équipage Marc &...

Portraits

Portraits

Découvrez notre série de portraits sur notre équipe de passionnés,...

Jules Roussel

Jules Roussel

  Sera -t- il champion comme l'an passé ?    Le week-end...

Trackdays

Stages entreprise

Stages Monoplace